Nouvelles

Accueil > Publications > Nouvelles
15 novembre 2016

Le « Globetrotter » de Presima

Avec le flux récent de nouvelles entourant l’élection présidentielle américaine, l'histoire sans fin du Brexit se voit reléguée aux dernières pages. Cependant cette histoire mérite l'attention des investisseurs, non seulement en raison des opportunités qui existent encore, mais aussi pour les risques cachés (“Hard” Brexit, vote parlementaire, etc.) qui défient les processus de souscription et d'évaluation traditionnelles.

L’élection présidentielle américaine du 8 novembre et le vote Brexit du 23 juin comptent certaines similarités. Tout d'abord, les sondages avant les votes se sont avérés inexacts, laissant perplexes les sondeurs et les investisseurs. Deuxièmement, les prix des actifs ont souffert d'une chute initiale, et d’un rebond ultérieur (bien que dans le cas du Brexit, les prix se sont partiellement redressés après deux jours, alors qu’après la victoire de Trump, le rebond s’est fait dans les deux heures suivant l’ouverture des marchés). Et enfin, après les bains de foule, avant et immédiatement après les votes, les dirigeants politiques (et les investisseurs) ont enclenché les processus de transition. Même si les deux situations sont bien évidemment différentes, les parallèles et les leçons d’investissent similaires sont difficiles à ignorer.

Cette édition du Globetrotter décortique comment le vote Brexit à impacté les marchés immobiliers au Royaume-Uni au cours des derniers mois, identifie les opportunités existantes, et souligne les difficultés auxquelles le marché fait encore face. N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions ou commentaires.

Le « Globetrotter » de Presima: Brexit: lessons and opportunities in REITs